Gestion des risques : la bonne démarche

Un risque est par définition un évènement imprévu aux conséquences elles-mêmes imprévisibles. Quand il survient, il est synonyme de pertes pour l’entreprise et pour vous-même. Une bonne gestion des risques permet de les réduire, voire de les éliminer. Quelle démarche adopter pour tout prévoir ?

1)    Évaluer les risques et les prioriser

Il est évident que les risques dépendent de votre secteur d’activité, cependant il est possible de les répertorier dans de grands domaines :

  • Les risques stratégiques concernent vos parts de marché : l’arrivée d’un concurrent dangereux par exemple, un changement dans la demande de votre clientèle, une fusion-acquisition par une entreprise étrangère, une avancée technologique…
  • Les risques législatifs en matière de sécurité ou de santé peuvent vous imposer une modification importante de votre chaîne de production ou encore la mise en conformité de certains produits. Dans ce cas, des coûts supplémentaires seraient à prévoir.
  • Les risques financiers liés au non-paiement d’une facture, un problème de trésorerie, un client unique qui vous tourne le dos, des taux d’intérêts ou de change à la hausse qui impacteraient directement votre compétitivité.
  • Les risques opérationnels comme le vol de matériel, le piratage de vos données informatiques, un fournisseur unique arrêtant son activité seraient préjudiciables à votre productivité.
  • Les risques environnementaux doivent également être appréhendés : que feriez-vous en cas d’inondation ou d’incendie ?
  • Les risques des employés, force vive de votre activité, touchent à leur sécurité et leur santé.

Sans compter les risques économiques et politiques si vous exportez…

2)    La mise en place d’une politique des risques

Cette étape consiste à trouver les méthodes et les outils pour gérer les conséquences des risques énumérés. Selon leur origine, vous pouvez décider de les accepter, de les diminuer, de les éliminer ou de les transférer.

  • La surveillance constante des risques et la mise en place de contrôles de sécurité délégués à un personnel compétent est une excellente approche.
  • Le transfert de certains risques vers des assurances spécialisées vous permettra d’être indemnisé en cas de préjudice. Un courtier d’assurance spécialiste de votre secteur est à même de vous proposer des garanties répondant à vos besoins spécifiques. Parmi ces produits d’assurance, vous trouverez des polices contre la perte d’exploitation par exemple, la responsabilité de produits, la perte de collaborateurs ou encore l’assurance-vie collective pour couvrir vos salariés en cas d’accident.

Il est essentiel de consacrer du temps à la gestion des risques, il en va de la pérennité de votre entreprise.