Quelle procédure pour résilier une assurance habitation ?

Une assurance habitation est aujourd’hui un mal nécessaire, et ce, que l’on soit propriétaire ou non. C’est un moyen comme un autre afin de prévoir certaines dépenses et réduire les charges de votre ménage. À travers ce genre d’engagement, et en respectant les conditions d’affiliations en tout genre, on peut espérer une couverture en cas de pépin dans la maison : problème de canalisation, dégât des eaux, travaux d’électricité, etc.

Faire le bon choix dès le départ

Le problème est que de nos jours, vous avez l’embarras du choix en termes de prestataire de services en la matière. Faire le bon choix dès le départ est plus crucial que jamais. Il en va de votre nonne couverture et de votre entière satisfaction dans l’accompagnement si cela s’avère nécessaire. Pour information en effet un assureur ne doit pas uniquement donner de quoi réparer les canalisations ou les zones touchées par les chantiers en cours, il doit pouvoir proposer à ses clients des prestataires de confiance, dans le but de profiter d’une bonne qualité de service à moindre coût et transparente. Néanmoins, parmi les procédures de résiliation à connaître fait partie la rupture du contrat dans les 14 jours après sa signature. C’est ce que les courtiers nomment couramment, le délai de rétractation. Pour une raison ou une autre, les assurés peuvent changer d’avis à la dernière minute et en informer leur assureur par lettre recommandée dans les 2 semaines. Ce délai court depuis la date de signature et compte les fériés et les week-ends. Le savoir peut s’avérer être nécessaire. Et à titre de rappel, la résiliation dans ce cas est gratuite et ne peut être empêchée par l’assureur. Attention toutefois à ce que la demande parvient bien dans les mains de l’assureur dans les délais impartis. Si ce dernier finit un week-end, il faudra faire en sorte qu’il l’obtienne le vendredi d’avant au plus tard.

Un contrat de 1 an

Parmi les informations et procédures pour planet assurances la resiliation, un détail doit attirer l’attention des assurés. Les contrats de ce genre sont soumis à une durée de 1 an. Cela est dû aux différents changements que l’on a eus après la modification de la loi sur la consommation. Auparavant, un contrat d’assurance habitation pouvait durer plus longtemps. En tous les cas, on peut décider de résilier son assurance tous les 12 mois, sans opposition venant du prestataire. Néanmoins, pour que tout soit clair, il importe tout de même de respecter certaines démarches réglementaires. Entre autres, l’assuré doit donner 3 mois de préavis à l’assureur et l’informer de sa décision de rompre le contrat par lettre recommandée. On peut aussi décider de remettre en main propre la lettre de résiliation pour éviter tout retard ou déconvenue. On n’a cependant pas à se justifier de sa décision. Pour certains clients, il s’agit simplement d’avoir trouvé moins cher ailleurs. Cette possibilité de rupture sous 12 mois a grandement favorisé la concurrence entre les assureurs, ce qui fait notamment profiter aux particuliers des contrats moins cher pour les mêmes qualités d’accompagnement.