Quels appareils acheter pour savoir qu’on va bien ?

On peut acheter la nourriture, des vêtements, des moyens de locomotion, mais une chose qu’on ne saurait acheter, mais qui est très importante, c’est la santé. Cependant, on peut se procurer certains médicaments ou aller chez le médecin afin de rester en forme un tant soit peu. Certains médecins sont toujours dans la tradition de la médecine classique, et ne prescrivent que des médicaments à trouver dans une pharmacie. D’autres médecins par contre s’efforcent à rester dans la modernité en s’octroyant les procédés modernes. Et parmi ces procédés modernes, il y a l’utilisation des objets connectés. Certains objets connectés peuvent en effet aider un patient ou n’importe qui, qu’il soit malade ou pas à connaître son état de santé, et à l’améliorer. Alors, quels sont les appareils que vous pouvez acheter pour savoir si vous allez bien ?

Les bracelets connectés

Dans le domaine de la santé, les bracelets connectés aujourd’hui sont communément utilisés, même si certains n’en connaissent pas encore l’existence. Un bracelet connecté peut être utilisé pour plusieurs activités. A ce jour, il y a de nombreux bracelets connectés, que ce soit des montres ou de simples bracelets. Voici quelques bracelets qui pourraient vous intéresser.

  • Le Reliefband Neurowave : le Reliefband Neurowave est un bracelet anti-nausées. Il est donc très d’une utilité préventive. En voyage, les nausées surviennent toujours ou presque toujours, et lorsqu’elles surviennent, elles sont toujours un calvaire. Tout le monde n’aime pas les comprimés pour traiter ce mal. Il y a une autre possibilité de traitement, qui ne nécessite pas la prise de médicaments, c’est le Reliefband Neurowave. Cette montre fonctionne sur le principe de la neuromodulation. Elle envoie des impulsions au nerf qui est sous le poignet. C’est un nerf qui a pour mission de bloquer la nausée stomacale. Afin d’éviter la cinétose, c’est un bracelet que les fans de réalité virtuelle devraient adopter. Aussi, cette montre peut être utilisée par les femmes enceintes. Elle coûte environ 150 €.
  • Motiv : Motiv, c’est un anneau dédié au fitness. Cet anneau sert essentiellement à garder la forme. Si vous peinez à trouver le bracelet connecté idéal pour vos séances de mise en forme, cet accessoire vous séduira certainement, de par son esthétique, mais surtout de par son utilité. Disponible à partir de 200 dollars, ce petit accessoire permet le suivi d’activité. Pour déclencher le suivi d’activité de cet anneau, il faut atteindre obligatoirement les 100 pas par minute.
  • Misfit Vapor : Misfit Vapor, c’est une montre, un smartwatch très sobre et qui a une bonne autonomie. Cette montre connectée combine plusieurs fonctions qui pourraient très certainement persuader tous ceux qui voudraient un appareil discret d’observation et de suivi d’activité. A part l’affichage de l’heure, cette montre affiche aussi plusieurs données utiles pour améliorer son quotidien, et être en bonne santé. Misfit Vapor possède un écran AMOLED à cadran en acier, et un bracelet en silicone inoffensif pour la santé.
  • Le K’Track Glucose : le K’Track Glucose est un bracelet qui le glucose dans votre organisme, sans même vous piquer. Si vous avez horreur des piqûres, il vous faut sans doute ce bracelet. C’est donc une montre de suivi diabétique. En général, même avec une piqûre, le suivi diabétique ne prend pas assez de temps, mais le fait qu’il soit répétitif, n’est pas du goût de tous, et on aimerait bien s’en passer. C’est pour pallier ce problème que la société PKvitality a mis en place le K’Track Glucose. Cet accessoire est disponible à partir de 150 dollars.
    • BACtrack Skyn : certaines personnes sont des alcooliques, et on peut inévitablement trouver beaucoup d’alcool dans leur sang. Mais d’autres personnes ne boivent qu’à petit coup, pensant qu’elles n’emmagasinent pas de l’alcool dans leur organisme. BACtrack Skyn est une montre connectée qui permet de connaître son niveau d’alcoolémie. Elle vous rend un grand service. Et le meilleur service quelle pourrait rendre à ceux qui sont pris dans la nasse de l’alcool, c’est de n’être plus dépendant.
  • Le Prevent Biometrics Head Impact Monitor : le Prevent Biometrics Head Impact Monitor est un accessoire qui a pour mission de détecter les commotions. Quand on se blesse à la tête, cela peut engendre des dysfonctionnements au niveau du cerveau (encéphalopathie traumatique chronique). Prevent Biometrics Head Impact Monitor réduit le dommage causé par les commotions cérébrales. L’appareil ne les empêche pas, mais il les détecte. Tous les chocs enregistrés sont comparés entre eux. On a la possibilité de suivre le nombre de chocs, ainsi que leur intensité, dans le temps. Cet accessoire est disponible à 200 dollars. On pourra même en faire un sur mesure à 300 dollars.

L’Oxymètre

L’oxymètre est un appareil qui permet de mesurer la concentration en oxygène moléculaire dans un mélange liquide ou gazeux. L’oxymètre de pouls est en principe, très répandu dans les hôpitaux et centres de santé. Mais aujourd’hui, on n’a pas besoin des un spécialiste d la santé, avant d’utiliser l’oxymètre de pouls, car la technologie étant passée par là, certaines sociétés proposent des oxymètres connectés.

  • Oxymètre de pouls OXY-One Lite : OXY-One Lite est un petit appareil qui permet de savoir si on se porte bien, en mesurant le nombre de battements de cœur, par minute. OXY-One Lite utilise un écran LCD et a 30 heures d’autonomie.

Oxymètre de Pouls Nonim Avant 9600 : Nonim Avant 9600 est un oxymètre de pouls de bureau portable, qui mesure, enregistre, et affiche la saturation en oxygène fonctionnel de l’hémoglobine artérielle.

Quelques autres objets connectés

Plusieurs objets révolutionnent le monde de la technologie et celui de la santé. A part les montres connectées et les oxymètres, voici certains appareils qui pourraient vous intéresser très prochainement.

  • Les patchs intelligents : certains patchs sont dotés de circuits électroniques très souples. Les patchs sont à la fois souples, et leur intelligence se définit dans le sens, qu’ils se collent désormais sur la peau, en surveillant la santé de son utilisateur, par l’intermédiaire de son smartphone.
  • Les cyberpilules : les cyberpilules sont apparus depuis 2004. Désormais, les cyberpilules sont pourvues de microprocesseurs. Une fois qu’elles sont ingérées, ces pilules mesurent des paramètres biophysiques.
  • Le pancréas bionique bi-hormonal : le pancréas bionique est un objet qui est composé de deux boîtiers, manipulés par un smartphone. L’un des boîtiers mesure le taux de sucre dans le sang, c’est-à-dire la glycémie (toutes les 5 minutes), et l’autres se charge d’envoyer une hormone hyperglycémiante quand son utilisateur est en hypoglycémie. C’est un pancréas qui est très utile pour les personnes atteintes de diabète.

Il y a bien sûr beaucoup d’autres objets connectés qui peuvent être d’une utilité ponctuelle, comme le nanorobot chirurgien, le cerveau connecté, la poussière intelligente, ou encore un implant contraceptif télécommandé.