Syndrome du tunnel carpien: les traitements efficaces

Le syndrome du tunnel carpien se manifeste par une perte de la force musculaire des doigts et surtout du pouce. La compression du nerf médian au niveau du poignet cause de nombreux désagréments à la main touchée. Près de 11 % des femmes sont atteintes par ce syndrome. Il existe de nombreux traitements qui permettent de soigner cette maladie qui tend à apparaître au début de la cinquantaine. Découvrons les traitements les plus efficaces.

La chirurgie

La chirurgie reste le moyen le plus efficace pour traiter du syndrome du tunnel carpien. L’intervention chirurgicale permet d’entailler le ligament qui exerce une pression sur le nerf médian. Les résultats sont toujours excellents. Les patients remarquent un soulagement durable de la douleur dans le poignet.

Parmi les interventions chirurgicales, il faut noter que la décompression endoscopique à l’aide du système smart release est une opération du canal carpien non invasive. Cette opération est rapide et moderne. Grâce à ce traitement, les muscles et la peau ne sont pas touchés, donc la douleur ressentie est infime.

Repos et réadaptation

Avant de traiter les blessures ou maladies liées à ce syndrome, il est important de faire un électromyogramme. En effet, l’EMG est utile, surtout si les symptômes notés au niveau du patient sont atypiques. L’électromyogramme est réalisé par un neurologue. Cet examen a pour but de déterminer la vitesse de conduction nerveuse au niveau du poignet du patient. Grâce à l’EMG, le neurologue peut déterminer si le nerf médian a bel et bien été touché. En fonction du degré selon lequel le nerf médian est touché, on décide du traitement à appliquer.

  • Le repos :

Ce type de traitement s’applique lorsqu’il n’y a pas de blessure ou de maladie associées au syndrome du tunnel carpien. Le patient doit reposer son poignet et arrêter les activités répétitives qui pourraient être la cause du syndrome. Il peut aussi choisir de continuer à exercer ces activités tout en veillant à diminuer leurs intensités. Durant la nuit, il est conseillé de porter une attelle afin que votre poignet ne soit plié. Le but est d’empêcher la compression du nerf médian durant votre sommeil.

Il est aussi recommandé de localiser l’endroit où vous ressentez le plus de douleur et d’y appliquer de la glace. Mettez de la glace pendant dix ou douze minutes maximum. Au lieu de la glace, vous pouvez également appliquer de la chaleur.

Une autre technique consiste à faire une hydrothérapie de contraste. Cela se résume à plonger votre main ainsi que votre poignet pendant trois minutes dans de l’eau chaude. Ensuite passez à l’eau froide pendant trente secondes.

Pour vous aider à soulager la douleur, vous pouvez aussi recourir aux médicaments anti-inflammatoires ou analgésiques. Ces médicaments sont justes destinés à soulager la douleur. Le médecin peut vous injecter de la cortisone à l’entrée du canal carpien afin de soulager votre douleur pendant environ trois mois.

  • La rééducation

Pour renforcer les différents muscles des articulations de votre poignet et réduire l’intensité de la réaction inflammatoire au niveau des tissus proches du nerf médian, vous pouvez suivre un programme de physiothérapie. Ce type de traitement peut se révéler efficace.