Comment fonctionne le CFD ?

Un CFD (Contract for Difference) peut être défini comme un contrat, élaboré entre l’acheteur et le vendeur, qui implique que le vendeur payera à l’acheteur l’écart entre la valeur actuelle et la valeur du sous-jacent au moment du contrat. Lorsque l’écart est négatif, l’acheteur payera donc cet écart au vendeur. En effet, un CFD favorise le positionnement des investisseurs, soit à la baisse ou à la hausse sur un sous-jacent : devises, futures, actions, indices. Pour savoir comment bien trader par le biais des cfds, il est primordial de mieux comprendre le fonctionnement d’un CFD.

Fonctionnement du CFD

Lorsque vous procédez à l’ouverture d’un ordre CFD bourse, un contrat est élaboré de façon automatique avec votre broker. Lorsque vous fermez cet ordre CFD, l’écart entre le prix de vente et le prix d’achat défini le bénéfice ou la perte.

Pour mieux appréhender comment fonctionne le trading sur CFD, c’est très simple. L’essentiel est de savoir que l’utilisation de cet outil consiste à miser à la baisse ou à la hausse d’un actif sous-jacent en vue de percevoir l’écart entre le prix d’entrée et le prix de sortie de votre situation. Il importe d’avoir à l’esprit que les CFDs ne disposent pas de limite d’échéance, notamment auprès de certains brokers. Pour un investisseur particulier comme vous, cela devient un avantage indiscutable.

Le fonctionnement d’un CFD diffère du trading sur actions. De plus, le trading des CFDs ne vous offre pas d’actif, ce qui signifie que vous n’êtes pas le détenteur de l’actif sous-jacent. Il vous donne la possibilité par contre de faire l’achat ou la vente d’un actif et d’encaisser ou de perdre la différence présente entre le prix d’entrée et le prix de sortie de votre démarche.

L’idée fondamentale revient à ouvrir un ordre CFD uniquement lorsqu’un actif en bourse est sur le point d’augmenter ou de diminuer. Ainsi, vous pourrez simplement bloquer la situation à des niveaux de prix fixes pour immobiliser un certain profit ou une perte prévue. Par ailleurs, il est possible de trouver les CFDs sur les marchés structurés. De même que sur des marchés de gré à gré ou Over the counter (OTC), surtout en France. En outre, un CFD peut générer aussi bien des avantages que des inconvénients.

Si vous souhaitez obtenir plus d’informations sur le fonctionnement d’un CFD, veuillez cliquer sur encore plus .

Les avantages et les inconvénients d’un CFD

Un CFD peut avoir aussi bien des conséquences positives que négatives. Il devient alors important de savoir comment et quand l’utiliser pour ne pas perdre tout votre capital.

Les avantages

Les avantages fondamentaux d’un CFD sont :

  • Les possibilités de vente à découvert ;
  • L’application de l’effet de levier ;
  • La flexibilité dans vos opérations ;
  • L’opportunité de Day trading ;
  • La liberté d’accès aux marchés mondiaux ;
  • Les frais très peu élevés de certains instruments ;
  • L’absence de restriction pour le trading journalier.

Les inconvénients

Comme inconvénient nous avons l’effet de levier qui a un caractère ambivalent. De ce fait, il est avantageux lorsque vous encaissez. Mais moins quand vous tournez à perte. Vous pouvez perdre beaucoup plus de fonds que votre investissement de départ. En plus, avec les shorts sellings, vous êtes exposé à un risque illimité. Enfin, les CFDs sont liés à un trading de court terme qui représente le genre de trading le plus compliqué à contrôler.