Et si vous exportiez votre savoir-faire ?

Vous possédez un réel savoir-faire et avez déjà conquis votre marché ? Vous aimeriez tenter l’aventure à l’international en exportant vos compétences ? C’est une excellente façon d’étendre votre activité ! Suivez donc nos conseils pour exporter votre savoir-faire avec succès :

Pourquoi exporter votre savoir-faire ?

Peut-être avez-vous des doutes concernant l’internationalisation de votre activité. Certes, cette décision ne se prend pas à la légère. Voici quelques bonnes raisons d’essayer d’exporter votre savoir-faire au-delà de vos frontières :
–    Vous pouvez saisir de nouvelles opportunités, qui n’existent pas forcément sur votre marché national.
–    Accéder à un marché différent augmente votre chiffre d’affaires potentiel. Vous n’êtes plus limité à votre marché de base et élargissez vos horizons.
–    En découvrant un nouveau marché et une autre culture, vous pouvez aussi progresser et améliorer votre savoir-faire. Cette ouverture d’esprit est essentielle pour évoluer et ne pas stagner.
–    Vous améliorez votre crédibilité et votre visibilité, dans tous les pays ciblés (y compris le vôtre).

Vous êtes convaincu ? Passons maintenant aux conseils concrets pour exporter vos compétences :

Faites une étude de marché

La première étape est de réaliser une étude de marché dans le pays ciblé. A priori, vous en avez déjà effectué une dans votre marché initial. Il vous suffit donc de reprendre la même approche pour étudier ce nouveau marché potentiel.

Quelles seraient vos cibles ? Quels sont leurs besoins, attentes, habitudes de consommation, etc. ? Quelles sont les spécificités (culturelles, légales, etc.) du marché ? Comment votre savoir-faire serait-il accueilli ? Où se situe la concurrence ?

Réaliser une étude de marché approfondie vous aidera ensuite à bâtir une stratégie pour exporter votre savoir-faire.

Adaptez votre offre

Par ailleurs, même si votre offre est bien aboutie pour votre marché initial, elle ne l’est pas forcément pour le nouveau marché ciblé. En effet, il faudra très certainement l’adapter pour qu’elle corresponde davantage aux spécificités locales. L’idée est d’exporter votre savoir-faire, en le rendant plus conforme aux attentes de vos futures cibles.

Et cette adaptation ne concerne pas que vos produits/services en eux-mêmes. Elle s’applique à tous les éléments de votre offre, y compris votre communication et vos documentations. À ce niveau, mieux vaut faire appel à un cabinet de traduction à Montréal qui traduira vos textes avec le plus soin.

N’attendez plus, osez exporter votre savoir-faire à l’international !